Confidences d'entrepreneuse : Tiffany-Skye

En 2021, en France, 43 % des créateurs d’entreprises individuelles étaient des femmes. Si la parité n’est pas encore atteinte, cette proportion reste encourageante. Le nombre d’entreprises créées par les femmes a connu une croissance importante ses dernières années et je ne peux qu'admirer le cheminement de chacune d'entre elles.


En créant cette catégorie de publications récurrente, je souhaite donner la parole aux femmes qui ont osé et leur offrir un espace pour raconter leurs histoires entrepreneuriales, afin de nous inspirer et de mettre en lumière leurs innombrables talents !


photographe freelance

Je suis Tiffany-Skye, diététicienne et nutritionniste, sur Instagram depuis de nombreuses années pour son contenu ultra frais et bienveillant. Pétillante et inspirante, j’ai toujours beaucoup apprécié l’énergie dont elle émane ! Avec Tiffany-Skye, pas de notions caloriques ni de restrictions : être en bonne santé, se soigner par son alimentation ou encore adapter ses apports en fonction de ses besoins constituent tout autant les motivations d'un suivi.


Au lancement d’Eguzki Studio, ma petite agence web, elle a été une des premières à me faire confiance. Je l’accompagne donc dans le développement digital de son entreprise depuis le mois d’octobre et je suis très fière de la compter parmi mes clients. Au-delà des missions sur lesquelles nous collaborons, nos échanges en toute transparence sont toujours très enrichissants. Il m’est alors apparu évident de l’inviter dans "Confidences d’entrepreneuse" afin que vous aussi, vous puissiez profiter de ses ondes positives et conseils. Alliant haut la main entrepreneuriat et maternité, elle nous raconte son parcours qui ne peut laisser qu’admirative et nous confie l’organisation mise en place pour trouver son juste équilibre entre vie pro et vie perso.


Sommaire

Partie 1 : Présentation

Partie 2 : L'entrepreneuriat

Partie 3 : Son organisation

Partie 4 : Ses inspirations


 


Présentation


Qui se cache derrière Tiffany-Skye ?

Une jeune maman de 26 ans, curieuse, amoureuse de la vie, de la nature et des petits plats qui réchauffent le cœur. Un petit bout de femme qui a tenté l'aventure de l'entreprenariat dès 20 ans, à la suite de l'obtention de son diplôme, et qui ne regrette rien 6 années après (déjà !).


Comment définis-tu ton entreprise ? Que proposes-tu ?

Après 4 années complètes à travailler sur plusieurs terrains (consultations en cabinet, par visio et à domicile) la crise sanitaire a révolutionné mon mode de fonctionnement. Je propose depuis 2 ans des consultations individuelles ou en couple par visio, ainsi que mon expertise diététique auprès des marques et de l'industrie alimentaire. Je crée du contenu sur ma page Instagram, je vends des e-books et depuis peu, je réalise des conférences par visio en petit groupe. Je suis une touche-à-tout et j'aime dépoussiérer le mode d'exercice de mon métier !


Qu’est-ce qui t’a donné envie d’entreprendre ? Quel a été le déclic ?

Au départ, c’était pour la rareté des débouchés dans le domaine de la diététique. Pour ne pas mentir, c'est un milieu assez bouché, notamment lorsque l'on veut trouver un CDI en temps plein dans un établissement. J'habitais encore chez ma mère et avais donc la sécurité financière pour démarrer. En 6 mois, mon activité a décollé grâce à ma visibilité sur Instagram. J'ai pris mon indépendance, les consultations et autres projets ont rempli mon agenda... 6 années après, je suis toujours là ! Je n'ai jamais été salariée donc je n'ai pas de comparatif.



L'entrepreneuriat


Quel est ton lien avec Eguzki Studio ?

Elsa est une ancienne patiente par visio. Je suivais ses actualités de temps en temps sur Instagram et lorsqu'elle a annoncé la création d'Eguzki Studio, son agence de communication digitale, j'ai sauté sur l'occasion. J'atteignais mes limites dans mon organisation quotidienne et j'avais besoin de déléguer la partie web à quelqu'un de confiance. Elsa s’est donc occupée de la création de mon site internet et de mon identité visuelle, et elle met en page mes e-books et supports de conférence.


Quels conseils aurais-tu envie de donner aux femmes qui se lancent ou voudraient se lancer ?

De ne pas hésiter pour ne rien regretter ! On peut toujours retrouver un travail salarié si cela n'a pas fonctionné ou bien mêler plusieurs activités. Mais pas de regret, surtout. Et puis de ne pas se laisser happer par la pression que l'on s'impose à soi-même. On se lance dans cette aventure pour être maîtresse de notre emploi du temps, mieux équilibrer le pro et le perso... Et non pas pour travailler jour et nuit, semaine et week-end. Même s'il faut beaucoup travailler au départ, c'est important de conserver des temps off : après 19h, le week-end, les jours fériés…


Qu'est-ce que l’entrepreneuriat a changé dans ta vie ?

J'ai toujours été entrepreneuse donc ce mode de vie est ma référence. Par contre, ce que je peux assurer, c'est que je n'ai pas du tout envie d'être salariée. Même si l’entrepreneuriat c'est de la charge mentale au quotidien, cette liberté de pouvoir profiter des belles journées ensoleillées sans être enfermée, gérer mon planning en fonction de ce que je souhaite faire côté perso, poser des vacances sans rendre des comptes, sélectionner mes projets pour ne conserver que ce qui me fait vibrer... Cela n'a pas de prix !


logo diététicienne

Son organisation


À quoi ressemble une semaine type dans ta peau d’entrepreneuse ?

Mon planning a bien évolué en 6 ans. Au départ, je travaillais beaucoup pour me faire connaître et m'adapter aux patients. Au fur et à mesure, et en fondant ma famille, j'ai laissé plus de place à ma vie personnelle. J'ai aussi senti que je ne pouvais pas conserver un rythme trop dense, au risque d'impacter ma santé mentale et physique. L'entrepreneuriat, c'est être libre et non pas prisonnier du rythme imposé. Avant mon congé maternité, je travaillais 4 jours par semaine en mêlant consultations et projets annexes. Depuis mon retour, je consulte 2 journées complètes, je consacre 1 journée aux autres projets (e-books, conférences, podcast, consulting...) et les 4 journées restantes sont réservées à ma vie personnelle.


Comment concilies-tu vie pro et vie perso ? Quels sont tes secrets, tes astuces ?

Mon conjoint n'ayant pas du tout un métier nécessitant le digital, c'est lui qui me coach pour ne pas tomber dans l'addiction au travail, aux écrans et aux réseaux. J'ai supprimé l'application Mail de mon téléphone pour éviter de les consulter dès que je suis sur mon téléphone. Je me consacre à 100% à mon fils pendant 4 jours sans être sur mon ordinateur et mon téléphone sur ses temps d'éveil. Je commence à 9h30 minimum et finis à 17h30 maximum car je dois emmener et récupérer mon fils chez sa nounou. Je suis en vacances à chaque vacances scolaires et pendant 3 semaines l'été minimum. Ce n'était pas du tout le cas avant, mais être maman m'a obligé à revoir mon organisation, pour le bien de tous.


Quelles sont tes ambitions pour le futur de ton entreprise ?

Je n'ai pas pour ambition de créer un empire. Je n'aime pas trop la notion de business. Je préfère rester une petite entreprise, qui me rémunère convenablement, qui me permet d'investir et d'épargner le nécessaire. De toute façon, pour gagner plus il faudrait que je travaille davantage et je n'en ai pas envie ! Cet équilibre me va bien pour le moment. Je délègue quelques tâches (comptabilité et digital) mais je veux rester celle qui gère 90% de mon entreprise. Pour le moment, mes activités évoluent en fonction des propositions que je reçois.



Ses inspirations


Qui est ton icône, ton modèle, la ou les femme(s) qui t’inspire(nt) ?

Je n'ai jamais admiré quelqu'un jusqu'à considérer cette personne comme un modèle à suivre. Cependant celles qui m'inspirent sont surtout ces femmes qui conjuguent vie professionnelle et maternité avec brio. De mon côté, j'adapte surtout mon offre en fonction de mes aspirations futures et de mon envie de diffuser mes conseils au maximum de personnes, en un minimum de temps.


Quelle est la citation qui te booste au quotidien ?

Ce n’est pas très glamour mais tellement véridique (celle que me répète mon conjoint à longueur de temps) : "rien ne sert d'être le plus riche du cimetière". Je suis très peureuse quand il s'agit d'argent. L'entreprenariat m'a rendue économe et peureuse de ce qui pourrait arriver : les imprévus financiers, l'administration, une diminution d'activité... Je ne m'offre donc pas grand-chose, j'investis très peu sur mon entreprise et sur moi-même, j'ai toujours peur de manquer et que tout s'arrête. Je travaille chaque jour sur cette relation conflictuelle, car si mon activité était destinée à ne pas fonctionner, ce serait déjà arrivé.


As-tu un podcast et/ou une lecture à nous conseiller ?

Je conseille les podcasts : Chloé Bloom, Intentions, Génération Do It Yourself, In Power, La Leçon... Ces podcasts mêlent entrepreneuriat, leçons de vie, investissement, remise en question, développement personnel, mode de vie plus simple et maternité.


 

Retrouvez l'actualité de Tiffany-Skye, sur son site internet sur son compte Instagram !

 


0 commentaire

Envie d'en savoir plus sur le studio ?

Découvrez mes prestations et mes réalisations, ou retrouvez-moi sur Instagram !

J'accompagne les commerçants, artisans, restaurateurs, entrepreneurs... dans la création de leur identité visuelle, de leur site internet et de leurs contenus (photographies, visuels, vidéos...). Community manager, je prends également en charge vos réseaux sociaux pour une communication digitale harmonieuse, efficace et structurée. Si mon agence web est basée à Angers, mes clients, eux, viennent de toute la France. Faites comme eux, réservez votre appel découverte !

elsa-392web_edited.png