Confidences d'entrepreneuse : Amélie de Swivells

En 2021, en France, 43 % des créateurs d’entreprises individuelles étaient des femmes. Si la parité n’est pas encore atteinte, cette proportion reste encourageante. Le nombre d’entreprises créées par les femmes a connu une croissance importante ses dernières années et je ne peux qu'admirer le cheminement de chacune d'entre elles.


En créant cette catégorie de publications récurrente, je souhaite donner la parole à ces femmes qui ont osé et leur offrir un espace pour raconter leurs histoires entrepreneuriales, afin de nous inspirer et de mettre en lumière leurs innombrables talents !


photographe freelance

J'accompagne la marque Swivells dans sa création de contenu (photos et vidéos, pour les réseaux sociaux et l'e-shop) depuis maintenant 10 mois. Stylisme, modeling et direction artistique sont au programme des shootings et j'adore chacune de ces casquettes !


Si j'ai la chance de pouvoir m'éclater sur ce projet, c'est grâce à la confiance d'Amélie, fondatrice de la marque. À la tête d'une école de Lindy Hop (danse de couple des années 30 sur des musiques Swing) à Paris, elle a également créé Swivells qui propose des chaussures ultras confortables, inspirées du monde de la danse et adaptées à la ville.


Présente sur tous les fronts, j'admire la super girlboss qu'est Amélie et je suis très reconnaissante que nos chemins se soient croisés. Si vous avez besoin d'une bonne dose de positivité, c'est ici que ça se passe ! Amélie est toujours pleine de peps et je suis heureuse de vous faire découvrir un bout de son histoire.


Sommaire

Partie 1 : Présentation

Partie 2 : L'entrepreneuriat

Partie 3 : Son organisation

Partie 4 : Ses inspirations


 


Présentation


Qui se cache derrière Swivells ?

Je suis Amélie, passionnée de danse et de voyage. J’ai co-créé il y a 5 ans la marque de chaussures Swivells ainsi que l’école de danse Swing Jazzy Feet.


Comment définis-tu ton entreprise ? Que proposes-tu ?

Je propose des chaussures de ville ultras confortables qui tiennent leur ADN du monde de la danse. Les modèles sont dessinés à Paris dans les Batignolles, puis cousus à la main en Espagne avant d’être vendus dans le monde entier.


Qu’est-ce qui t’a donné envie d’entreprendre ? Quel a été le déclic ?

Il y a quelques années, je travaillais dans le milieu du cinéma de jour et j’enseignais la danse le soir. À force d’être toujours debout et de porter des chaussures inadaptées, j’ai fini par me blesser (un névrome de Morton très prononcé). Pour éviter l’opération, il a fallu revoir entièrement ma manière de me chausser. C’est là que m’est venue l’idée de créer des chaussures assez confortables pour être portées du matin jusqu’au bout de la nuit et assez belles pour que je me sente stylée en les portant.



L'entrepreneuriat


Quel est ton lien avec Eguzki Studio ?

Il y a un an, j’ai constaté que je n’avais plus le temps ni l’énergie de créer du contenu pour mes réseaux sociaux. J’ai alors demandé à l’influenceuse Slanelle de me conseiller une personne qui puisse correspondre à mes besoins. C’est elle qui m’a mise en contact avec Eguzki Studio. Et quelle réussite ! Depuis presqu'un an Eguzki Studio m’accompagne dans la production de contenus photos et vidéos. À chaque fois que je reçois une commande, c’est un peu Noël avant l’heure. Elsa a parfaitement perçu l’essence de la marque ainsi que mes besoins. C’est une collaboration facile, qui fonctionne à merveille et qui m’apporte beaucoup de sérénité.


Quels conseils aurais-tu envie de donner aux femmes qui se lancent ou voudraient se lancer ?

Le plus important, à mon sens, c’est de se faire confiance et de savoir s’entourer. On est souvent paralysées par la crainte de manquer de temps ou de certaines compétences, mais les associations et les partenariats sont là pour ça. Il faut savoir se lancer et se faire accompagner ! Pour les dispersées, comme moi, se trouver un productivity buddy (entrepreneur.e si possible) peut être une aide précieuse. Une personne à qui on annonce nos objectifs en début de semaine et à qui on décrit ce qui a été fait en fin de semaine. Cela permet de se fixer des objectifs et de tout faire pour les respecter.


Qu'est-ce que l’entrepreneuriat a changé dans ta vie ?

Tout ! J’ai appris à être indépendante, dans tous les sens du terme, et j’ai découvert l’importance que représente le travail dans mon épanouissement personnel.


graphiste angers

Son organisation


À quoi ressemble une semaine type dans ta peau d’entrepreneuse ?

Mes journées ont seulement deux points communs : la gestion du SAV tous les matins (les demandes d’échanges, les problèmes de livraison, les questionnements concernant les douanes, les produits, les tailles, etc.) et les commandes à poster avant midi. À part ça, l’ordre de priorités des tâches à réaliser varie tous les jours : le marketing, la comptabilité et le juridique, la gestion des stocks, le shooting des paires ainsi que la rédaction des fiches produits, la recherche puis la gestion des revendeurs, l’organisation de ventes privées en France ou à l’étranger, le dessin de nouveaux modèles, le sourcing de nouvelles matières et la création des prototypes, la gestion du site internet et du SEO, la recherche de nouveaux artisans, des nouvelles stratégies d’évolution… etc.


Comment concilies-tu vie pro et vie perso ? Quels sont tes secrets, tes astuces ?

La difficulté quand on est une personne passionnée, c’est de concilier ses passions. Je travaille dur tous les jours, du matin au soir, jours fériés et week-ends compris. Mais presque tous les soirs, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, je prends le temps d’aller danser !


Quelles sont tes ambitions pour le futur de ton entreprise ?

Avec Swivells, j’ai souhaité proposer des chaussures de ville adaptées des chaussures de danse pour régler les problèmes de pieds dus au port de chaussures inconfortables. Je suis ravie de constater que ma marque est devenue une référence des chaussures de Swing dans le monde. J’aimerais aujourd'hui que le public des «non-danseurs» découvre les bienfaits de chaussures supra confortables dans la vie de tous les jours.



Ses inspirations


Qui est ton icône, ton modèle, la ou les femme(s) qui t’inspire(nt) ?

Je suis particulièrement fan d’Ella Fitzgerald. Malgré une vie difficile, elle a toujours cherché le bonheur dans son rapport aux autres, dans le chant et dans la danse. C’est la seule chanteuse de jazz dont on entend un sourire dans la voix quel que soit le texte qu’elle chante. Je suis très admirative de ce type de personnalités capables de transmettre de la joie même dans l’adversité...


Quelle est la citation qui te booste au quotidien ?

C’est plutôt une chanson qui me vient à l’esprit : Life can be so sweet on the sunny side of the street. La vie est faite de hauts et de bas, mais elle parait tellement plus belle quand on accorde de l’importance aux belles personnes et aux petits plaisirs du quotidien.


As-tu un podcast et/ou une lecture à nous conseiller ?

J’écoute beaucoup de podcasts (Tim Ferris / Growthmaker / Le Panier). Tous ne traitent pas toujours de sujets qui me concernent directement, mais c’est bon pour l'émulation d’écouter souvent des entrepreneur.e.s parler de leurs expériences.


 

Retrouvez l'actualité de Swivells, sur son site internet et sur son compte Instagram !